Paludisme : les infirmières guyanaises habilitées à utiliser les TDR

Arrêté du 23 juillet 2007 relatif à la formation des personnes habilitées à réaliser des examens biologiques d’interprétation rapide pouvant être effectués dans les sites isolés du département de la Guyane NOR : SJSP0757150A La ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L. 6211-8 (8o), L. 5211-1 à L. 5211-6, R. 6211-46 et R. 6211-47, Arrête : Art. 1er. − La formation des personnels mentionnés au 8o de l’article L. 6211-8 du code de la santé publique en vue de la réalisation des examens définis à l’article R. 6211-46 du code précité comprend un enseignement théorique et pratique sur les tests de détection antigénique du paludisme. L’organisation de cette formation est placée sous la responsabilité d’un directeur d’un institut de formation autorisé pour la formation d’une des professions de santé énumérées au livre III de la partie IV du code de la santé publique, en collaboration avec un médecin ou un pharmacien, biologiste. Art. 2. − Le contenu de l’enseignement théorique est fixé conformément à l’annexe I du présent arrêté. Il a pour objet de permettre aux personnels qui le suivent de réaliser des tests de détection antigénique du paludisme en toute sécurité et dans le respect des règles de bonnes pratiques. Art. 3. − La formation pratique comprend la réalisation, au minimum, de dix tests de détection antigénique du paludisme. Les tests réalisés doivent permettre aux personnels concernés de valider au moins cinq résultats positifs de diagnostic du paludisme. Les tests doivent être réalisés sous le contrôle d’un référent professionnel de santé formé à la réalisation de ces tests et sur une période de quatre mois maximum. Un carnet individuel, remis par le directeur de l’institut de formation au référent mentionné à l’alinéa précédent et dont le modèle figure en annexe II du présent arrêté, permet d’assurer un suivi des acquisitions des personnels concernés. Art. 4. − A l’issue de la formation et sur la base du carnet individuel, le directeur de l’institut de formation délivre aux personnels concernés une attestation de suivi de la formation dont le modèle est fixé en annexe III du présent arrêté. Art. 5. − La directrice de l’hospitalisation et de l’organisation des soins est chargée de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait à Paris, le 23 juillet 2007. ROSELYNE

Voir : http://www.legifrance.gouv.fr/imagesJOE/2007/0725/joe_20070725_0170_0034.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article