Pan sur le bec

Le Jim (comme le Lancet !), malgré toutes les précautions prises, n’échappe pas toujours au couac. C’est ce démontre cet article retentissant paru dans notre édition de février 1980, qui faisait état de régressions tumorales au cours de cancers évolués avec un médicament dénué d’effet secondaire, la thioproline. Affaire malheureusement sans lendemain...

Voir : http://news.jim.fr/newsletters/documents/JIM_30ans/2010/02/08/30ans_20100208.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article