Perturbateurs endocriniens : un problème complexe

Estimer et prévenir les impacts sur la santé des subs - tances chimiques présentes dans l’env ironnement est un des enjeux majeurs actuels en matière de santé publique. Enjeu pour ne pas dire défi, tant la tâche semble colossale au vu i) du nombre de substances identifiées, ii) des difficultés à déterminer, sur un plan toxicologique, les effets comb inés des substances et mélanges de substances auxquels l’Hom me est exposé et iii) de la difficulté à leur attribuer les patho - logies qui leur sont associées. Parmi ces substances, une attention particulière s’est portée ces dernières années sur la famille des perturbateurs endocriniens (PE), dont le mécanisme toxique perturbe les mécanismes hormonaux de l’org anisme qui y est exposé et/ou de sa descen - dance. L’apparition de cette problématique s’est faite en parallèle d’une remise en question des prin - cipes fondamentaux de la toxicologie, établis depuis l’ori gine de cette discipline et portant, notamment, sur la question des faibles doses ou le principe de la linéarité dose-effet. Ces questionnements scien - tifiques, associés à une augmentation du nombre de molécules qualifiées de PE et à le

Voir : http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/22-23/pdf/2018_22-23.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article