Position de l'AFSSA sur le procédé d'ionisation cuivre-argent des réseaux d'eau

L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a été saisie les 21 janvier 2004 et 04 février 2005 par la Direction générale de la santé d’une demande d'avis relatif au bilan des expérimentations réalisées sur un procédé d’ionisation cuivre-argent destiné à lutter contre le développement des légionelles dans les réseaux d’eau chaude sanitaire appliqué sur douze sites expérimentaux. L’Afssa a mis en place, à cet effet, le 23 février 2004 un groupe de travail dénommé "Comité de suivi de l’expérimentation multi-sites du procédé d’ionisation cuivre-argent" dont les résultats des travaux ont été présentés au Comité d’experts spécialisé "Eaux" (CES "Eaux") les 7 juin, 5 juillet, 6 septembre, 4 octobre et 8 novembre 2005. L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments rend l’avis suivant : Considérant les difficultés rencontrées dans certaines installations pour maîtriser le développement des légionelles dans les réseaux d’eau et les risques de

Voir : http://www.afssa.fr/Ftp/Afssa/37569-37570.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article