Prêts pour la PrEP?

Un fort consensus existe aujourd’hui autour de la nécessité impérieuse, trente ans après l’identification des premiers cas de sida, de réduire drastiquement le nombre de nouvelles contaminations pour parvenir à stabiliser puis faire régresser une pandémie dont l’expansion n’a pas pu être contenue par les efforts de prévention menés jusqu’à présent. Améliorer très fortement l’efficacité de la prévention apparaît donc, tant pour le bénéfice des individus qu’au plan collectif, un enjeu essentiel qui justifie qu’aucune piste nouvelle ne soit négligée. Le concept de prophylaxie pré-exposition (PrEP) [1] à base de médicaments antirétroviraux (ARV), dont le principe consiste à proposer à des personnes non infectées d’utiliser des traitements antirétroviraux pour se protéger du risque

Voir : http://www.cns.sante.fr/spip.php?article396

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article