Que penser des prélèvements après arrêt cardiaque?

Après un an d’expérience en France, un groupe de travail constitué principalement de professionnels impliqués sur le terrain (notamment SAMU/SMUR/Pompiers, Réanimation/Réveil, Coordinations hospitalières de prélèvements d’organes et de tissus, Agence de la biomédecine) intervient au sein de l’Espace éthique / AP-HP avec pour objectif d’approfondir une réflexion consacrée aux enjeux éthiques identifiés par les acteurs de ces pratiques. Coordination : Marc Guerrier et Renaud Gruat - contact : marc.guerrier@sls.aphp.fr La phase « pilote » ou « expérimentale » d’une technique nouvelle de prélèvement d’organe dite « à cœur arrêté » a débuté en France. Une dizaine de centres de transplantation sont concernés, et la première transplantation utilisant cette technique a eu lieu le 21 octobre 2007, sans écho dans les médias.

Voir : http://www.espace-ethique.org/fr/transplantations.php

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article