Santé publique : les candidats jugés sur pièce!

Les scientifiques ne sont pas des décideurs politiques. Leur devoir dans une période électorale est de jouer un rôle d’intermédiaires entre les citoyens et les candidats, en utilisant leurs connaissances pour poser des bonnes questions dans des domaines importants de la sécurité sanitaire. Ils ont également le devoir de lutter contre les faussaires. Les références de la vie en société ont été définies pa r les politiques, elles s’imposent à tous (constitution, lois, règlements). Nos propositions définissent des mesures qui sont capables d’accroître le respect de ces références, notamment en réduisant le poids des groupes de pression qui font passer leurs i ntérêts particuliers avant le respect d’une collectivité . Notre pratique d’une quarantaine d’années nous a appris la nécessité de proposer des questions précises , qui permettent d’identifier immédiatement la langue de bois et la réponse à côté, donc de te ster la sincérité des candidats. Les réponses qui nous ont été adressées sont intégralement reproduites sur notre site internet www.securite - sanitaire.org

Voir : http://www.securite-sanitaire.org/reponses2017/commentaires5.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions (1)

  • A diffuser largement

    Le 13 avril 2017

    Je souhaitais simplement savoir qui/quelle équipe/a fait ce travail d'analyse des engagements des candidats en matière de santé publique ...très bien fait ! Félicitations et merci. Puisse cette analyse très complète et claire être diffusée un maximum et avoir accès aux plus grands médias !
    Dr Henri Dubois

Réagir à cet article