Secte : un cancer pas comme les autres

Qui ne se souvient de la tragédie de l’Ordre du Temple Solaire en décembre 1995, de ces 16 corps carbonisés, dont ceux de 3 enfants découverts disposés en forme de cercle dans la forêt de Saint-Pierre-de-Chérennes (Isère), en plein massif du Vercors. Ce sinistre « voyage » groupal passant par la mort était censé libérer l’âme des adeptes, pour atteindre un lieu de pureté et de savoir absolu représenté par l’étoile Sirius, lieu où résideraient des « êtres de lumières ». Au total, de 1994 à 1997, 74 personnes ont péri en Suisse, au Canada et en France, emportées par une folie autodestructrice, convaincues d’une apocalypse imminente. Quinze ans après ce terrible évènement, force est de constater que les mouvements apocalyptiques enregistrent un regain d’activité sans précédent. Le millésime 2012 s’annonce en effet particulièrement « prometteur » pour tous les prophètes de mauvais augure. La date précise du 21 décembre 2012 est avancée, se fondant sur une interprétation du calendrier Hotzkin de la civilisation précolombienne des Mayas et sur la conjonction, à cette même époque

Voir : http://www.miviludes.gouv.fr/IMG/pdf/ra2010_mise_en_ligne.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article