Stress and the city

More than half of the world’s population now lives in cities, making the creation of a healthy urban environment a major policy priority1. Cities have both health risks and benefits1, but mental health is negatively affected: mood and anxiety disorders are more prevalent in city dwellers2 and the incidence of schizophrenia is strongly increased in people born and raised in cities3, 4, 5, 6. Although these findings have been widely attributed to the urban social

Voir : http://www.nature.com/nature/journal/v474/n7352/full/nature10190.html

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article