Suivi d'une chimiothérapie orale par une infirmière : quid ?

L'objectif est un parcours de soins facilité et une sécurisation de la prise du médicament. Pour le patient : une meilleure réactivité en cas d’apparition de symptômes pouvant êtres graves (contact accéléré avec un interlocuteur individualisé, formé pour une prise en charge personnalisée, sans attendre le rendez vous plus tardif avec l’oncologue), une meilleure observance de la prise de comprimés, une

Voir : http://www.iledefrance.paps.sante.fr/fileadmin/ILE-DE-FRANCE/PAPS/protocole_autorise/Protocole28.12.2012/Protocole_cooperation_St_Antoine.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article