Trouble dépressif : donnez le guide

Pourquoi ce guide ? Votre médecin traitant* vous a remis ce guide pour vous informer sur le « trouble dépressif récurrent ou persistant », son traitement et son suivi, et faciliter le dialogue. Vous y trouverez aussi des sources d’information complémentaires qui peuvent vous être utiles pendant et après la maladie. Il complète le guide adressé par votre organisme d’assurance maladie « La prise en charge de votre affection de longue durée », qui explique la prise en charge administrative et financière de la maladie. En lien avec l’équipe soignante, votre médecin traitant a en effet établi un protocole de soins* qui vous permet d’être remboursé à 100 %, sur la base du tarif de la Sécurité sociale, pour les soins en rapport avec la maladie. Qui est l’auteur de ce document ? Ce guide a été rédigé par la Haute Autorité de Santé, autorité publique indépendante à caractère scientifique, créée en 2004. La Haute Autorité de Santé a pour mission de contribuer au renforcement de la qualité des soins au bénéfice des patients et au maintien d’un système de santé solidaire. Elle assure notamment la promotion des bonnes pratiques et du bon usage des soins auprès des professionnels de santé. C’est à ce titre qu’elle réalise ce guide en coopération avec les professionnels de santé et les associations de patients concernés. Les troubles dépressifs en quelques lignes Tristesse de l’humeur, perte d’intérêt pour toute activité et fatigue constituent les manifestations principales des troubles dépressifs. Ces dérèglements de l’humeur varient peu d’un jour sur l’autre et peuvent s’accompagner d’autres manifestations telles que troubles de l’appétit, du sommeil, de la concentration, sentiments de culpabilité, d’infériorité, voire idées de mort. Ces troubles de l’humeur apparaissent soit sans raison apparente, soit en réaction à un facteur déclenchant comme un événement marquant de la vie personnelle ou professionnelle (une séparation, un deuil, un déménagement, une perte d’emploi ou un bouleversement professionnel, etc). Un épisode dépressif caractérisé dure 6 mois à un an. Si les troubles récidivent audelà du premier épisode ou persistent on parle alors de troubles dépressifs récurrents ou persistants, qui font l’objet de ce guide. Ces formes plus sévères ne sont pas une fatalité car il existe des m

Voir : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-11/troubles_depression_web.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article