Vaccin contre l'hépatite B : rappel des dernières conclusions de la commission nationale de pharmacovigilance

VACCINS CONTRE L’HEPATITE B : RESUME DES DEBATS DE LA COMMISSION NATIONALE DE PHARMACOVIGILANCE DU 21 SEPTEMBRE 2004 La Commission Nationale de Pharmacovigilance a pris connaissance : - du bilan actualisé des notifications spontanées d’atteintes démyélinisantes centrales et périphériques survenues au décours d’une vaccination contre l’hépatite B ; - des résultats récemment publiés d’une étude cas-témoins menée chez des patients du Royaume-Uni et évaluant le risque de survenue de sclérose en plaques (SEP) au décours d’une vaccination contre l’hépatite B. (Hernan MA and al. Neurology 2004 ; 63 : 838-42), comme elle l’avait fait auparavant pour d’autres études épidémiologiques évaluant ce même risque. Bilan actualisé des notifications spontanées de cas d’atteintes démyélinisantes centrales et périphériques observés après une vaccination contre l’hépatite B en France depuis la mise sur le marché Le bilan des cas notifiés au réseau national des centres régionaux de pharmacovigilance, aux laboratoires et à l’association de patients REVAHB (Réseau Vaccin Hépatite B) recense : - un total de 1110 cas d’affections démyélinisantes centrales, dont 898 cas de sclérose en plaques (SEP), signalés depuis la mise sur le marché des vaccins contre

Voir : http://afssaps.sante.fr/htm/10/filcoprs/040905.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article