Vaccination par le BCG : à quel âge?

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par le Directeur général de la santé, en date du 17 octobre 2016, concernant : - l’opportunité de décaler l’âge de la vaccination par le BCG dans le but de réduire le risque d’infections gravissimes par le BCG (BCGites généralisées) chez des enfants porteurs d’un déficit immunitaire combiné sévère (DICS) non encore diagnostiqué ; - la pertinence de pratiquer une intradermo réaction (IDR) à la tuberculine préalablement à la vaccination. Le présent avis s’appuie sur un rapport. Concernant la problématique de l’âge de la vaccination, le HCSP a pris en considération les éléments suivants : • Les recommandations vaccinales BCG [1] L’obligation vaccinale des enfants et des adolescents vis-à-vis du BCG pour l’entrée en collectivité a été suspendue en 2007 [2]. Pour les enfants exposés à un risque élevé de tuberculose, la vaccination par le BCG est recommandée dès la naissance. Chez les enfants à risque, non vaccinés, la vaccination peut être réalisée jusqu’à l’âge de 15 ans. Les contre-indications médicales temporaires à la vaccination BCG sont con

Voir : http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20170210_vaccinationbcgnourrissons.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions (1)

  • C'est un scandale...

    Le 15 mars 2017

    ...de vacciner encore à 1 mois de vie ! Il n'y a qu'en France qu'on pratique cela en masse, même les US, qui survaccinent tous azimuts, n'ont jamais pratiqué ce BCG inefficace dans les tuberculoses pulmonaires cad 72% des 4.800 cas recensés en France, soit l'un des plus forts taux européens.
    En plus des BCGites, il faut citer les ostéomyélites raisons pour lesquelles la Suède a suspendu la vaccination de masse en 1975 (29 cas/ 100.000 NN en 1973/74). Grâce à Sanofi, on aura attendu 2007, mais on continue à vacciner quand même à grande échelle. It's business !

    Serge Rader

Réagir à cet article