Valproate de sodium : des délivrances pas parfaitement sécurisées

Pharmacies participantes Sur un total de 1 837 pharmacies d’officine sollicitées, 249 (versus 222 en 2016) ont participé à l’enquête en 2017, soit un taux de participation de 14% (versus 18% en 2016). Comparé à l’ensemble des pharmacies en France, les 249 pharmacies participantes avaient plus fréquemment un chiffre d’affaires <1M € (49% versus 35% selon les données CNOP) et elles étaient plus souvent localisées dans la région Nord-Est (26% versus 18% selon les données CNOP). Parmi les 249 pharmacies participantes, 93 avaient déjà participé à l’enquête en 2016. Comparé aux 222 pharmacies ayant participé en 2016, les 249 pharmacies participantes en 2017 avaient plus fréquemment un chiffre d’affaires <1M € (49% versus 38%), elles étaient un peu plus souvent localisées dans la région Nord-Est (26% versus 22%) et moins souvent dans une agglomération de plus de 100 000 habitants (19% versus 29%). Informations recueillies La période d’inclusion de l’enquête a été de 4 mois, d’avril à juillet 2017. L’information sur les conditions de prescription et de délivrance (CPD) de valproate devait être recueillie pour toutes les patientes âgées de 2 à 49 ans se présentant pour un

Voir : http://ansm.sante.fr/content/download/111303/1410275/version/1/file/Enquete-Valproate-Synthese-ANSM.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article