White is dangerous

Un teint uni, clair et sans tache, une beauté éclatante et lumineuse, qui provoque des regards d’envie et des sifflements d’admiration, le plaisir de la mode, celui de la séduction, ou celui simplement d’être bien soi-même, trouver ou retrouver la couleur de peau avec laquelle on se sent en harmonie… Que de promesses dans tous ces tubes de crèmes, ces pots de lait, ces flacons d’huile, ces magasins, ces publicités, ces « conseils d’ami(e) » qui nous inondent ! Que de rêve, aussi : car tôt ou tard les promesses s’écroulent, et la désillusion est grande. Alors, sur cette peau qu’on a éclaircie à outrance, on a beau multiplier les mélanges, tenter de dénicher les meilleurs produits, commander des crèmes et des savons en Amérique ou dans les pays les plus lointains… Les taches se multiplient et ne s’effacent plus ; d’énormes vergetures zèbrent les jambes, les seins ou les bras, les boutons pullulent avec les poils disgracieux, la peau réduite

Voir : http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=75652

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article