Vaccin : Aurélie Haroche intervient dans le débat

Aurélie Haroche, rédactrice en chef du JIM était l’invitée d’un débat animé par Frédéric Taddei sur le thème de la vaccination anti-Covid.

Voir : Interdit d'interdire

Copyright

Réagir

Vos réactions (10)

  • RT France/Frédéric Taddeï

    Le 26 juin 2021

    Ma Chère consoeur,

    J'ai lu les commentaires figurant sous la vidéo ayant retransmis le débat.
    J'ai été quelque peu interloqué par la réaction suivante :

    @X J'ai été choqué dès le début de la vidéo que cette femme du journal de la médecine conseillerait à un gamin de se faire vacciner pour ne plus souffrir du confinement.
    Ainsi donc on prend une substances médicales dans son corps non pas pour sa santé mais comme condition à sa liberté sans qu'il y ait eu preuve de l'efficacité du dit vaccin.
    C'est un raccourci honteux.
    Et c'est en plus honteux de faire un chantage moral à des gens en les traitant "d'égoïste envers les autres" pour refus d'un médicament dont ils n'ont statistiquement pas besoin.

    Que répondre à ce commentaire ?

    Dr François Guillet

  • Honteux, je dirai même plus scandaleux

    Le 16 juillet 2021

    Je suis tout à fait de l'avis du Dr François Guillet....On pourrait faire une comparaison avec la pilule qui a fait la libération sexuelle.
    O.RONSIN

  • RT france

    Le 16 juillet 2021

    Chaîne complotiste abonnée aux Fake News….
    M. Kremer

  • Interpellant vraiment ?

    Le 16 juillet 2021

    Je suis choquée par les commentaires sur ce forum ... ça ne vous pose aucun problème éthique, médical de vacciner des enfants, des adolescents (et des adultes) avec un produit "expérimental" ? Avec un vaccin dont on ne connaît que très peu les effets secondaires à court terme et pas du tout les effets secondaires à moyen et long termes ? Vous êtes sérieux ? Vous avez lu les premières études expérimentales, vu les effets secondaires sur certains vaccinés et ça ne vous perturbe pas ? Et la pilule n'a pas vraiment fait la libération sexuelle de tous .. des hommes certainement et peut-être des femmes ... mais ce sont elles qui en subissent les effets secondaires ... Alors liberté sexuelle ... liberté avec le vaccin .. on pourrait en débattre !

    A.Verbeiren

  • Au Dr Guillet

    Le 21 juillet 2021

    Bien oui Dr François Guillet, que répondez vous également à ce commentaire ? Vous ne l'exprimez pas ? Alors que votre avis profond m'intéresse grandement.

    Zhora Conti

  • Réflexions anti-vaccin

    Le 24 juillet 2021

    Je suis désespéré de lire les âneries répétées par les "anti-vaccins" (surtout s'ils sont du monde médical!), reprenant les mensonges qui se multiplient sur les réseaux sociaux... et aussi des grands médias, ou les stupidités véhiculées par des incompétents, se servant parfois de leur notoriété (cf certains politiciens) en assénant des bêtises du genre: "on n'a pas de recul", ce sont "des vaccins en cours d'étude", alors que le moindre médecin digne de sa fonction (et qui doit posséder un minimum de connaissance sur l'immunité) doit au moins avoir lu les publications qui ont permis la mise sur le marché de ces vaccins, accessibles librement sur le net, et qui sont indiscutables! Pourquoi ne font-ils pas le même tapage honteux contre les 11 vaccins obligatoires en France? Ont-ils un minimum de connaissances de thérapeutique (comme tout étudiant de 2e cycle) pour comprendre qu'il y a une différence entre observer une hémorragie cérébrale, un accident de voiture ou un gain à l'Euromillions 2 jours après un traitement et montrer qu'il y a un lien entre les deux phénomènes?

    Pr Philippe Casassus, Pr de Thérapeutique; responsable d'un centre de vaccination

  • Ne pas évacuer tout cela d’un revers de main

    Le 24 juillet 2021

    RT est une chaîne de lobbying assez puante, mais Taddei reste un assez bon débatteur donc on ne peut pas évacuer tout cela d’un revers de main
    En tout cas, la pilule a effectivement été un facteur majeur de la libération sexuelle de la femme !
    Pour le reste : les vaccinés ne sont pas des cobayes.
    Et l’on peut ne pas avoir d’avis sur la vaccination des enfants.

    Dr P Eck

  • Pourquoi pas? une ânerie de plus !

    Le 13 septembre 2021

    Eradiquer une zoonose dont le virus mute tous les jours! vous êtes qui pour affirmer une telle ânerie? Vous avez toujours été directeurs dans différents instituts! Pourquoi avoir changé?
    Quand au fait que vous ayez vacciné votre famille, cela ne relève pas de la science, mais de la croyance, ce qui êtes votre droit le plus strict!
    J’espère être resté poli, si ce n'est pas le cas, je vous présente mes excuses, après tout, vous êtes plus compétent que moi!

    Dr Jean-Paul Vasse

  • Une "com" manichéenne

    Le 17 septembre 2021

    Il serait intéressant de savoir combien de % de personnels soignants se sont fait vacciner par une conviction pure et dure quant au discours officiel sur ce vaccin, combien l'ont fait sans avoir une réelle conviction, combien l'ont fait par obligation parce qu'ils souhaitent continuer à travailler ou vivre avec moins de contraintes sociales pour eux ou leurs enfants, combien ne se sont point fait vacciner par un avis négatif sur ce vaccin spécifique, autant dans son utilité pour eux ou pour d'autres raisons, enfin combien sont des anti vaccins purs et durs vis à vis de tous les vaccins.

    Avoir, une statistique de ce type permettrait de voir que la présentation manichéenne politique, médiatique faite, n'est pas la réalité car la réalité est certainement plus diverse.

    Dr Christian Trape

  • If life were only like this

    Le 21 septembre 2021

    La lecture de ces commentaires induit un sentiment de lassitude. Internet a permis un accès facile à des personnalités dont les pensées sont convaincantes, bien documentées et bien argumentées, mais Internet est aussi malheureusement pollué par une multitude de sacs à vent et autres experts autoproclamés, exprimant avec force leurs opinions comme des faits, sans retenue ni autre objectif que de clamer ''je suis plus intelligent que toi''.

    On aimerait comme Woody Allen en 1977, dans son film culte '' Annie Hall'', tirer par la manche Marshall McLuan ou une autre autorité indiscutable et lui faire clouer le bec au sac à vent qui pérore dans la queue de cinéma ou sur les réseaux sociaux, en lui demandant d'expliquer au fâcheux qu'il se trompe. ''If life were only like this'' conclue Woody Allen https://youtu.be/jRcMsqCbzWk

    Dr Denis Boutry

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.