Fille ou garçon? L'avortement sélectif en Grande-Bretagne

Enquêtant en caméra cachée dans neuf centres, les journalistes du Daily Telegraph sont parvenus à obtenir auprès de trois d’entre eux la possibilité de réaliser un avortement pour éviter la naissance d’une fille (dans deux cas) ou d’un garçon. Les médecins britanniques doivent recueillir les raisons avancées par les femmes souhaitant avorter : le sexe de l’enfant est à cet égard considéré comme un motif illégal. Pourtant, trois des neuf praticiens rencontrés par le Daily Telegraph ont accepté sans difficulté de mentionner sur le dossier une autre raison, telle que « trop jeune pour être mère ».

Voir : http://www.telegraph.co.uk/health/healthnews/9102232/Abortion-investigation-doctor-caught-falsifying-sex-selection-paperwork.html

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article