Talon aiguille : ce n'est pas le pied

Dans cette vidéo, le chirurgien orthopédiste Andy Goldberg du Royal National Orthopaedic Hospital nous présente un pied en talon aiguille exploré par le scanner 3 D

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=ykAo4DGCjxA

Copyright

Réagir

Vos réactions (1)

  • Talon aiguille et pied

    Le 04 mai 2014

    Enfin un médecin qui met en évidence la hauteur du haut talon et les problématiques sur le pied.
    Au final le scan est bien fait et la vision 3D en rotation amusante permet de voir la verticalisation nocive du 1er rayon.
    Cela dit, étant podologue, ce sujet me touche particulièrement. Le propos est à mon avis essentiel car on ne parle jamais des méfaits bio mécaniques immédiats du haut talon et des conséquences à moyen et long terme. Aucune étude véritable n'a été vraiment proposée jusqu'alors.
    C'est pourquoi je voulais vous proposer et bien vouloir mettre en valeur 2 séries de 20 clichés radiologiques mettant en évidence l'impact bio mécanique de la variation de hauteur de talon haut allant de 5 à 8 cm chez 2 femmes de 40 à 45 ans.
    En effet j'ai utilisé 2 sujets présentant 2 morphologies podales différentes (pied plat et pied creux) pour radiographier de face, profil, et de dos ces pieds et leurs variations spatiales au sol (cliché en charge)en fonction de l'élévation progressive du talon. Or il apparaît évident de prendre compte de ce paramètre de la chaussure si on veut éviter à terme une déstructuration douloureuse en général des pieds.
    Un autre paramètre est la triangulation de la claque de la chaussure : les clichés mettent parfaitement en avant les problématiques de chaussures à talon hauts et pointues au bout qui conditionnent ds déformations des avants pieds très reconnaissables et tout à fait à l'image de pieds âgées et déformés. Un reflet de ce que seraient ces pieds à moyen terme en portant de façon régulière des chaussures de ce type.

    Stéphane Willemin

Réagir à cet article