Un implant dans la peau

Des chercheurs de l’EPFL mettent au point un implant capable d’analyser en direct les substances présentes dans notre corps. Un module radio transmet les résultats au médecin via le réseau cellulaire. Cette prouesse de miniaturisation pourrait notamment permettre un meilleur suivi des patients sous chimiothérapie.

Voir : http://actu.epfl.ch/news/un-mini-laboratoire-biomedical-sous-la-peau-du-pat/

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article