Un témoignage qui donne à penser

"Pour la première fois dans l’histoire médicale un patient atteint de la maladie d’Alzheimer est arrivé à communiquer ses pensées et ses sentiments de l’intérieur même de la maladie. William Utermohlen a peint la lente et méthodique dégradation de son cerveau. Avec poésie et tendresse Frédéric Compain nous fait découvrir le peintre et son oeuvre au plus près de son processus de création".

Voir : http://video.festival-handica.fr/show_cm/91

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article