Prévention primaire en dermato à Washington

Bien sûr il a beaucoup été question au cours de cette 74éme réunion annuelle de l’American Academy of Dermatology, des nouvelles avancées thérapeutiques dans le mélanome et les maladies inflammatoires avec une avalanche de nouveaux anticorps monoclonaux et d’immunothérapies toujours plus prometteurs. Mais nous avons choisi pour ce compte rendu de privilégier, une fois n’est pas coutume, les surprises de la clinique et de l’épidémiologie. Non sans rappeler le défi majeur auquel est confrontée cette spécialité : réduire, par des mesures de prévention primaire et secondaire, l’incidence des cancers cutanés et les dépister au plus tôt.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article