La varicelle, un coût annuel non négligeable

La varicelle est une maladie réputée bénigne. Son incidence, estimée entre 2 et 16 cas pour 1 000, en fait toutefois une maladie dont l’impact financier est non négligeable, d’autant que des complications peuvent survenir, principalement neurologiques, cutanées, respiratoires ou gastro-intestinales.

Plus de 6 millions d’euros en Hongrie

Une équipe hongroise a entrepris d’évaluer l’impact financier annuel de la varicelle, avec en ligne de mire la généralisation de la vaccination à tous les enfants, la vaccination contre la varicelle étant actuellement peu pratiquée en Hongrie. Les auteurs ont recruté sur 15 centres médiaux 156 enfants atteints de varicelle, les uns (n = 75) pris en charge en ambulatoire, les autres (n = 81) en hospitalisation. Les dépenses de santé prises en compte comprennent les consultations chez les praticiens, les examens réalisés (pour 4 % des patients en ambulatoire et 97,5 % des hospitalisés), les traitements prescrits (9,3 % et 70,4 %) ou achetés sans ordonnance (96 % et 53,1 %), les coûts d’hospitalisation voire de séjour en soins intensifs, les journées de travail perdues pour les parents.

Au total 12 % des enfants vus en ambulatoire ont présenté des complications, et 92 % des enfants hospitalisés. Ces derniers étaient hospitalisés en moyenne 3,6 jours (intervalle de confiance à 95 % 3,2 à 4,1).

Une incitation à généraliser la vaccination

Finalement, le coût direct et indirect par cas, s’élève à 106,6 € par enfant pris en charge en ambulatoire et à 736 € par enfant hospitalisé, avec un coût total annuel de plus de 6 millions d’€.

Les auteurs estiment que l’impact clinique et économique important que représente la varicelle en Hongrie justifierait que la vaccination soit recommandée en routine. Le vaccin contre la varicelle a prouvé son efficacité et son innocuité. En Allemagne, où la vaccination est recommandée pour les enfants de 11 à 14 mois, avec un rappel à 15-23 mois, le nombre de cas de varicelle a été réduit de 67 % en 5 ans.


Dr Roseline Péluchon

Référence
Meszner Z. et al. : Economic burden of varicella in children 1-12 years of age in Hungary, 2011-2015. BMC Infectious Disease(2017 ; 17: 495

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Quid du zona ?

    Le 04 septembre 2017

    Il serait intéressant de voir si cette vaccination a une incidence dans le zona chez l'adulte. Les évidences sont toujours à vérifier...

    Charlaine Durand

Réagir à cet article