Hyperplasie bénigne de la prostate : vers un traitement personnalisé

Le 112e Congrès français d’urologie organisé par l’Association française d’urologie (AFU) s’est tenu au Palais des congrès de Paris du 21 au 24 novembre 2018. Cet incontournable rendez-vous annuel représente une occasion unique pour les urologues, mais également pour les infirmiers, kinésithérapeutes, et secrétaires, de se rassembler durant 4 jours et d’échanger sur les recherches et les innovations en urologie. Avec le rapport annuel de l’AFU qui lui était consacré, l’hyperplasie bénigne de la prostate (HPB) était particulièrement à l’honneur cette année. Première cause de consultation en urologie, l’HBP touche environ 2 millions d’hommes en France et 100 000 nouveaux cas de troubles urinaires liés à une HBP sont rapportés tous les ans.

Bonne lecture !  

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article