Après l’hépatite C, la stéatose hépatique non alcoolique ?

L’European Association for the Study of the Liver (EASL) a organisé l’année dernière, à Vienne, son 50ème congrès annuel, évènement qui a coïncidé avec l’arrivée des nouveaux traitements révolutionnaires contre le virus de l’hépatite C ! Au cours de cette seconde partie de siècle, l’attention de nombreux spécialistes du foie va probablement désormais se focaliser sur les stéatoses hépatiques non alcooliques (NAFLD) et les stéatohépatites non alcooliques (NASH). Et c’est peu dire qu’il reste du pain sur la planche avec ces maladies hépatiques  multifactorielles complexes aux complications potentiellement gravissimes (cirrhose et cancer du foie).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article