ASH 2016 : une édition porteuse d’espoir

Le 58ème meeting annuel de l’American Society of Hematology s’est déroulé début décembre à San Diego et a réuni plus de 20 000 professionnels travaillant en hématologie. Dans notre compte-rendu, un nouveau traitement en ligne de mire qui permettrait de réduite les crises douloureuses dans la drépanocytose (Le crizanlizumab pour prévenir les crises vaso-occlusives dans la drépanocytose). Mais aussi des résultats intermédiaires porteur d’espoir dans le lymphome diffus à grandes cellules, lymphome non-hodgkinien le plus fréquent et le plus sévère. Par ailleurs, à l’aide des nanotechnologies, des chercheurs pensent pouvoir produire des globules rouges artificiels d’ici 2024 et d’autres ouvrent des pistes prometteuses dans l’hémophilie A et dans l’hémophilie B.  Enfin, confirmation sur une grande cohorte de patients atteints de leucémie myéloïde chronique que l'arrêt du traitement par inhibiteurs de tyrosine kinase est une option possible et sûre.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article