Colectomie pour maladie diverticulaire, plus fréquente avant 49 ans ?

La maladie diverticulaire du côlon (MDC) affecte essentiellement les occidentaux et particulièrement les obèses qui ont un régime pauvre en fibres. Sa complication en est la diverticulite (le plus souvent sigmoïdienne-DS-) avec des symptômes allant de la vague douleur de la fosse iliaque gauche à la péritonite par perforation.

Classiquement maladie du 3ème âge, la MCD s’est rajeunie avec la diffusion du mode de vie occidental, et 16 % des DS surviennent dorénavant avant 45 ans aux Etats-Unis. Les formes cliniques y sont réputées plus agressives que chez les sujets âgés, avec comme corollaire un recours plus fréquent à la chirurgie dès la première poussée. Les auteurs irlandais ont voulu vérifier ce postulat.

Ils ont donc mené une étude prospective sur tous les malades de moins de 49 ans ayant consulté en urgence dans leur hôpital pour DS entre 2005 et 2013, le diagnostic étant porté sur un faisceau d’arguments cliniques, biologiques et radiologiques (le scanner n’a été utilisé qu’à partir de 2007).  

Une plus grande proportion de malades jeunes au fil des ans

Le nombre total de patients de moins de 49 ans avec DS pendant la période a été de 120 (66 hommes). Trois malades avaient 28 ou 29 ans, 30 entre 30 et 39 ans, et 87 (72 %) entre 40 et 49 ans. La durée de séjour moyenne a varié de 5j en cas de traitement non opératoire (TNO) à 13 j en cas de résection colique (RC). La proportion des malades jeunes (<49 ans) est passée de 9 % en 2005 à 12,5 % en 2013.On a comparé le groupe des 12 RC à celui des 108 TNO (pouvant comporter drainage d’un abcès sous scanner ou lavage péritonéal sous cœlioscopie). Le groupe RC était composé de plus d’hommes (10/12), plus souvent âgés de 40 à 49 ans (11/12), avec une élévation plus marquée de la C-Réactive Protéine-CRP- (134 vs 60 avec un point pivot à 70 mg/l) et, comme on pouvait s’y attendre, des signes d’abcédation plus évolués sur le scanner (stade de Hinchley 4). 

Trois patients étiquetés Hinchley 2 ont été traités par radiologie interventionnelle (pose de drains sous scanner) et 8 autres (Hinchley 2 ou 3) par lavage péritonéal sous cœlioscopie. Les 5 patients Hinchley 4 ont tous eu une RC.

Les 12 malades opérés avaient tous une sténose (5) une perforation (5) ou une occlusion (2). Les suites opératoires ont été simples. Le taux de 10 % de malades jeunes ayant eu une résection colique se compare aux 3,4 % de RC après 49 ans.

Dans le sous-groupe des jeunes, les faits d’être un homme, d’avoir > 40 ans, et une CRP élevée sont, avant même le scanner, des facteurs prédictifs de colectomie, qui n’est quand même proposée qu’à 10 % des sujets.

Dr Jean-Fred Warlin

Référence
Murphy SF et coll. : Predictive factors for colonic resection in patients less than 49 years with symptomatic diverticular disease. Am J Surgery, 2016;212:47-52

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article