Et si Noël tombe un lundi…

La survenue des infarctus est liée à de multiples facteurs. Parmi ceux-ci, des évènements extérieurs ont été identifiés comme de possibles déclencheurs à court terme. Il s’agit par exemple des stress émotionnels, de l’activité physique ou de modifications du mode de vie. Le rythme circadien, les périodes de vacances semblent aussi être des facteurs associés à une augmentation des hospitalisations pour infarctus.

Une étude norvégienne a repris les données concernant 283 014 cas d’infarctus myocardique enregistrés entre 1998 et 2013. Les infarctus survenus pendant les périodes de vacances, Noël et Nouvel An, Pâques et vacances d’été ont été identifiés, de même que ceux survenus pendant la coupe du monde et la coupe d’Europe de football et les jeux olympiques d’hiver et d’été. Les 2 semaines précédant et suivant les vacances ont été considérées comme les « périodes témoins ». Pour les évènements sportifs, les périodes témoins étaient le même moment de l’année précédente et de la suivante. Les auteurs ont aussi analysé l’influence du rythme circadien et du rythme sur la semaine, avec 24 heures comme heure de référence et le dimanche comme jour de référence.

Les vacances de Noël et du Nouvel An et celles d’été sont en effet des périodes à risque accru d’infarctus du myocarde (Risque relatif 1,15 ; intervalle de confiance à 95 % IC 1,12 à 1,19 et RR 1,12 ; IC 1,07 à 1,18), avec un risque maximum au cours du Réveillon de Noël (RR 1,37 ; ICI 1,29 à 1,46). En revanche les vacances de Pâques et, contre toute attente, les évènements sportifs ne semblent pas avoir d’impact sur le risque. Un pic d’incidence est observé le lundi et à 8 heures.

Ces résultats apparaissent plus nettement chez les personnes de plus de 75 ans, chez les diabétiques et les patients atteints de pathologie coronaire.

Dr Roseline Péluchon

Références
Mohammad M.A. et coll. : Christmas, national holidays, sport events, and time factors as triggers of acute myocardial infarction: SWEDEHEART observational study 1998-2013 BMJ 2018;363:k4811

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article