Contraventionnalisation de la consommation de cannabis : toujours en débat !

Interview du Dr William Lowenstein, addictologue à Paris, président de SOS Addictions

Après avoir donné, il y a quelques jours, la parole au Pr Jean Costentin, sur la contraventionnalisation de la consommation de cannabis, le JIM a interviewé le Dr William Lowenstein pour connaître sa position ce sujet.

En effet, une question aussi polémique (comme en témoigne les « réactions » que provoquent sur notre site toute évocation du cannabis), ne pouvait, nous semble-t-il, se contenter d’une seule expertise.

Ainsi, si le Pr Costentin perçoit en la contraventionnalisation un « signal malencontreux », le Dr Lowenstein, lui, espère y voir un « premier pas »…

Le Dr William Lowenstein, addictologue à Paris, dirige actuellement SOS addictions.

Réagir

Vos réactions (3)

  • Bravo Dr. Lowenstein !

    Le 15 juillet 2017

    Voilà un positionnement intelligent ! Ça change du Pr. Costentin ! D'après ce que j'ai compris de l'interview, M. Costentin vivrait donc dans le fantasme ! Je trouve ça vraiment amusant.

    Pierre Bérard

  • Se transformer en dealer légal ? Jamais !

    Le 18 juillet 2017

    Je connais hélas beaucoup de pseudo addictologues "sur le terrain" qui passent tout à leurs patients. Ordonnances de chevauchement systématiques etc.... Mais, bien sûr, légalisons d'abord le cannabis et ensuite toutes les autres drogues ! Cela semble être le crédo de ce monsieur. Si vous voulez vous transformer en dealer légal, libre à vous ! Mais moi, jamais !
    FL pharmacien

  • Définition du dealer légal ?

    Le 27 juillet 2017

    Monsieur FL pharmacien
    Je serais très heureuse que vous me donniez la définition du "dealer légal".
    Vendre des patches nicotiniques ?
    Délivrer des statines au patient que vous croisez au M.D(pas de pub)?
    Délivrer avec chevauchement de 2 jours le lorazepam à votre si gentille petite madame tartempion ?
    Alors, ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas
    Si vous voulez savoir : formez vous !

    IB, pharmacien addictologue

Réagir à cet article