Faut-il sauver le paiement à l’acte ?

Interview du Dr Stéphan Meller, médecin généraliste (Caen, Calvados), secrétaire général adjoint de l'Union Française pour une Médecine Libre - Syndicat (UFML-S)

Le paiement à l’acte est régulièrement critiqué depuis de longues années. Si certaines organisations représentatives des médecins libéraux soutiennent la nécessité de renforcer la rémunération aux forfaits, l’UFML-S (Union Française pour une Médecine Libre) récuse une telle évolution.

Elle la juge en effet dangereuse pour l’indépendance des médecins et la qualité de la prise en charge des patients.

Pour en savoir plus sur cette grogne, le JIM s’est entretenu avec le docteur Stéphan Meller, généraliste à Caen et secrétaire général adjoint de l’UFML-S.

Réagir

Vos réactions (2)

  • Message rarement entendu

    Le 06 novembre 2018

    Rafraichissant ! Dommage que les patients n'y aient pas accès !

    Dr Xavier Beauchamps

  • Tout a fait !

    Le 24 novembre 2018

    Dommage qu'il n'y ait que ce syndicat pour dire ces evidences !
    Tous les medecins travaillant actuellement dans des zones sous tensions ne peuvent qu'être d'accord avec ces reflexions et d'autant plus qu'ils exercent en semi rural ou surtout en rural, essayant de mailler les territoires pour eviter les kilometres "santé" !


    Dr Patrick Cadot

Réagir à cet article