Télémédecine : « on amuse la galerie ! »

Interview du Dr Jean-Paul Hamon, médecin généraliste à Clamart (92), président de la Fédération des médecins de France (FMF)

Les représentants des syndicats de médecins libéraux et de la Caisse nationale d’assurance Maladie (CNAM) négocient en ce moment l’avenant n°6 à la convention médicale de 2016 et la télémédecine tient une place prépondérante dans ces discussions.

Or, pour le Dr Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des médecins de France (FMF), on détourne ainsi l’attention des médecins et « on amuse la galerie » plutôt que de s’occuper des vrais problèmes de la médecine libérale.

Pour nous livrer cet avis iconoclaste en un temps où la télémédecine est l’objet d’un concert de louanges, le Dr Jean-Paul Hamon nous a accordé sa première consultation du matin…

Réagir

Vos réactions (1)

  • A la place ou en même temps ?

    Le 28 avril 2018

    Et l'examen clinique ? Et la relation globale des thérapeutes et de leurs patients ?
    Micro-médecine de masse.
    Si c'est en plus de la télé-consultation, OK, si cela tend à remplacer les consultations physiques, absolument non.

    Marie-France Hugot

Réagir à cet article