GLIF-4 : c’est fini !

Les nombreux professionnels de santé qui dénonçaient l’utilisation des grenades de désencerclement GLIF-4 ont, semble-t-il, été entendus : le ministre de l’intérieur Christophe Castaner vient d’annoncer leur interdiction.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Ben voyons !

    Le 28 janvier 2020

    C'était annoncé déjà :
    "On finit nos stocks et puis, on arrête nos conneries !", merci du peu pour tous !

    Le " Peuple des Eborgné(e)s, défiguré(e)s, trépané(e)s, amputé(e)s de France par GLI-F4 " s'en souviendra, et pas que (solidarité oblige).

    Reste maintenant à devoir régler... tout le reste :
    LBD, placages, étouffements, coups de matraque, coups de bottes et croche-pieds, etc...

    En psychiatrie, même devant les plus terrifiantes folies importées en HP, les professionnels ont pour noble mission : rester de Vrais Professionnels.

    " Primum non nocere "

    (Primum non nocere est une locution latine qui signifie : « en premier ne pas nuire », « d'abord, ne pas faire de mal ». C'est le principal dogme abstentionniste appris aux étudiants en médecine et en pharmacie).
    (https://fr.wikipedia.org/wiki/Primum_non_nocere)

    Dr Frédéric Lascoutounax

Réagir à cet article