L’anesthésiste mis en cause dans 24 empoisonnements reste en liberté

La chambre criminelle de la Cour de cassation a tranché et a estimé justifié le maintien en liberté de l'anesthésiste de Besançon mis en examen en 2017 puis en mai 2019 pour un total de 24 empoisonnements de patients. 

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article