Une convention pour rendre les services de police plus accessibles aux handicapés mentaux

L’Unapei, principale association défendant les droits des handicapés mentaux, a signé le 26 janvier dernier une convention avec la police nationale pour rendre les services de sécurité plus accessibles aux personnes déficientes intellectuelles. Les policiers et gendarmes seront ainsi formés à l’accompagnement des personnes souffrant d’un handicap intellectuel, qui pourront notamment se voir remettre des documents administratifs traduits en « facile à lire et à comprendre » (FALC).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article