Violences contre les médecins : la plate-forme de signalement ouverte aux libéraux

Créée en 2005 à destination des médecins hospitaliers, la plate-forme de signalement des violences de l’observatoire national des violences en milieu de santé (ONVS) sera désormais également ouverte aux médecins libéraux, a annoncé mercredi dernier la ministre des professionnels de santé Agnès Firmin Le Bodo. Ces signalements permettent aux pouvoirs publics de mieux connaitre l’ampleur des violences que subissent les médecins et d’empêcher « la banalisation des agressions qu’elles soient verbales ou physiques » a expliqué la ministre.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article