L’équilibration intensive de la glycémie est-elle délétère, même à long terme ?

Les résultats précédemment publiés de l’étude ACCORD avaient montré une augmentation de la mortalité parmi les diabétiques anciens et à haut risque cardiovasculaire (CV) traités intensivement. Ici, sont présentés les résultats à 5 ans dans cette population de malades. Dans l’étude initiale, les sujets étaient randomisé en 2 groupes : l’un intensif (objectif d’HbA1c inférieure à 6 %), l’autre standard (objectif d’HbA1c à 7-7,9 %) ; après une durée moyenne de 3,7 ans, l’étude avait été prématurément interrompue du fait d’un excès de mortalité dans le groupe intensif ; on observait alors que le groupe intensif avait une mortalité toutes causes supérieure par rapport au groupe standard (RR 1,21 avec IC à 95 %, 1,02-1,44), mais avait eu moins d’infarctus du myocarde (IDM) non fatal (RR 0,79, IC à 95 %, 0,66-0,95) ; les patients qui étaient d’accord pour poursuivre l’étude avaient alors rejoint le groupe standard. Ces patients ont été suivis 17 mois supplémentaires, jusqu’à 5 ans.

Les résultats à 5 ans ont montré la persistance d’une mortalité élevée dans le groupe initialement intensif, avec un risque relatif de 1,19 (soit quasiment identique à la première période), et de même un risque moindre d’IDM non fatal (RR de 0,82). L’HbA1c moyenne dans ce groupe était de 7,2 % contre 7,6 % dans le groupe initialement standard.

Ainsi, malgré la fin de la période de traitement intensif, la différence en termes de mortalité persiste 17 mois après entre les 2 groupes standard et intensif, comme s’il existait un « effet mémoire négatif ».

Cela renforce donc l’idée que baisser l’HbA1c en deçà de 6 % n’est pas recommandé chez les patients diabétiques de type 2 anciens à haut risque CV, et que les conséquences négatives de l’équilibration intensive de la glycémie persistent à 5 ans.

Dr Stéphanie Mauduit

Référence
The ACCORD study group. Long-Term Effects of Intensive Glucose Lowering on Cardiovascular Outcomes. N Engl J Med 2011; 364: 818-28.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article