Courir légèrement et silencieusement …

La course est associée à un certain nombre de bénéfices pour la santé physique et mentale, mais elle source d’une incidence non négligeable de blessures du membre inférieur, voire du tronc. Le type et la cinématique de course jouent sans conteste un rôle sur la prévalence de ces blessures et sur les performances. Des données biomécaniques et physiologiques expliquent d’ailleurs, de manière théorique, une réduction potentielle du risque de blessure lors de la course pieds nus ou avec chaussures minimalistes (voir photo), d’où leur succès croissant ces dernières années auprès des médias et des sportifs professionnels et amateurs.

La question à laquelle une équipe anglaise a cherché à répondre a été : les effets sur la cinématique de course, attribués aux chaussures minimalistes et identiques à ceux de la course pieds nus, peuvent-ils être obtenus avec des chaussures de course standard assortis d’instructions verbales.

Pour cela, 35 sujets sains – dont 18 femmes et 17 hommes, de moyenne d’âge 30 ans - se sont prêtés à une étude transversale randomisée avec cross over. A chaque session, les sujets ont dû courir sur un tapis roulant (3,58 m/s avec réduction possible sur demande) pendant 2 min, une fois avec des chaussures minimalistesVibram Five Fingers (VFF) et l’autre foi avec des chaussures de course standard (CCS), dans un ordre aléatoire, sans, puis avec, instructions verbales simples (« courez  légèrement et silencieusement »).

Augmentation de la cadence et diminution de la longueur de la foulée

L’analyse des paramètres spatiaux-temporaux montre que les VFF ont, de manière significative, augmenté la cadence (p<0,001) et diminué la longueur de la foulée (p<0,01). Avant le contact initial au sol, que ce soit avec les VFF ou les CSS plus instructions, il y avait une augmentation significative de la flexion plantaire de la cheville et de l’avant-pied, et concernant le genou, une augmentation de l’extension, mais seulement avec les VFF. Au début et lors du contact au sol, les instructions ont eu pour effet d’augmenter la flexion du genou et la flexion plantaire de la cheville, quelles que soient les chaussures.

Cet article suggère donc que les modifications des paramètres spatio-temporaux observés lors d’une course avec VFF sont probablement attribuables aux chaussures minimalistes. En outre, les adaptations cinématiques - type course avec réception de l’avant pied - semblent pouvoir être obtenues avec des CCS en les associant à des instructions simples, tandis que la combinaison des 2 - VFF et instructions - potentialise cet effet. Ces résultats ont cependant été obtenus sur tapis de course et non sur des terrains variés, et pendant un temps réduit de 2 minutes. Des études ultérieures permettront d’explorer de manière plus précise les implications cliniques découlant de ces modifications cinématiques et de valider un effet sur les blessures et les performances.


Anne-Céline Rigaud

Référence
Barcellona MG et coll.: The effect of minimalist footwear and instruction on running: an observational study. BMJ Open Sport Exerc Med, 2017 (31 mai) ; 3(1):e000160.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article