Poids du plomb sur la santé cardiovasculaire

L’exposition environnementale au plomb pourrait être un important facteur de risque modifiable de maladie cardiovasculaire (CV). Cook et coll. ont étudié, à partir d’une cohorte nationale, la relation potentielle entre l’exposition au plomb évaluée par le taux sanguin de plomb (plombémie) et la mortalité d’origine CV.

L’étude a porté sur 15 036 adultes âgés ≥ 19 ans qui avaient été  inclus, de 1988 à 1994, dans une enquête nationale de santé et nutrition (National Health and Nutrition Examination Survey) et avaient été suivis jusqu’au 31 Décembre 2010.

La mortalité pour 1 000 personne/années y a été respectivement de 3,76, 8,11 et 14,77 selon que la plombémie était basse, moyenne ou élevée.

Risque accru de décès CV qans la plombémie est élevée

Après ajustement pour les potentiels facteurs confondants, le risque de décès d’origine CV restait significativement accru chez les sujets à plombémie élevée (Hazard Ratio HR 1,35 ; intervalle de confiance [IC] 95 % : 1,03 à 1,77) comparés aux sujets dont la plombémie était basse. Pour les personnes dont la plombémie était moyenne ou élevée étaient exposés à un risque significativement accru de décès CV (HR respectif 1,37 ; IC 95 % : 1,04 à 1,81 et 1,60 ; IC 95% : 1,21 à 2,13).

Pour chaque augmentation d’une unité de plombémie, on observait une association linéaire et significative avec le taux des maladies CV (HR 1,08 ; IC 95 % : 1,00 à 1,16) et celui des décès CV (HR 1,09 ; IC 95 % : 1,02 à 1,16).

Ainsi, cette étude montre qu’une augmentation de la plombémie est associée à une augmentation des décès CV. Il est possible que l’exposition de la population générale à de faibles quantités de plomb puisse avoir des effets CV justifiant les mesures préventives.

Dr Robert Haïat

Référence
Cook MK et coll. : Blood Lead Levels and Risk of Deaths from Cardiovascular Disease. Am J Cardiol., 2022 ; publication avancée en ligne le 26 mars. doi.org/10.1016/j.amjcard.2022.03.002

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article