Poursuivre ou débuter une activité physique est bénéfique pour les patients coronariens

Chez les patients coronariens, l’impact sur la mortalité toute cause et d’origine cardiovasculaire des modifications dans le niveau d’activité physique au cours du temps est mal connu. C’est ce qui a conduit Gonzalez-Jaramillo et coll. à tenter de le déterminer à partir des informations recueillies jusqu’en avril 2021 dans 5 bases de données ; 9 études prospectives portant sur ce thème ont été identifiées et les résultats en ont été poolés.

L’analyse a finalement porté sur 33 576 patients (âge moyen : 62,5 ans) dont l’évolution de l’activité physique au cours du temps a été appréciée par un questionnaire. La durée maximum du suivi est de 15,7 ans.

Comparés aux patients qui sont toujours restés inactifs, le risque de mortalité de toute cause était :

1- diminué de 50 % chez les patients qui continuaient leur activité physique (hazard ratio [HR] 0,50 ; intervalle de confiance [IC] 95 % : 0,39 à 0,63);

2-diminué de 45 % chez les patients qui étaient précédemment inactifs mais qui s’étaient mis à une activité physique (HR 0,55 ; IC 95 % : 0,44 à 0,70); c

3-diminué de 20 % chez les patients qui avaient précédemment une activité physique mais l’avaient interrompue (HR 0,80 ; IC 95 % : 0,64 à 0,99).

Les résultats étaient semblables pour ce qui est de la mortalité CV sauf chez les patients qui avaient une activité physique et l’avaient réduite (HR 0,91 ; IC 95 % : 0,67 à 1,24).

Cette étude illustre tout le bénéfice que les patients coronariens peuvent tirer de la poursuite ou de l’instauration d’une activité physique régulière. Le fait que l’effet bénéfique d’une telle activité puisse diminuer ou disparaître en cas d’interruption peut être difficile à différentier de la progression propre de la maladie coronaire.

Dr Robert Haïat

Référence
Gonzalez-Jaramillo N et coll. : Systematic Review of Physical Activity Trajectories and Mortality in Patients With Coronary Artery Disease. J Am Coll Cardiol 2022 ; 79 : 1690-1700.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article