Transmission à distance du SARS-CoV-2, une question d’aération

La transmission du SARS-CoV-2 sur une longue distance est encore assez mal connue. Une équipe du Royaume-Uni a réalisé une revue systématique des études observationnelles traitant de cette question de la transmission à distance dans un espace intérieur. L’objectif était d’évaluer la possibilité d’une transmission d’un individu porteur de virus à un autre situé à plus de 2 m, et d’identifier les facteurs pouvant l’influencer.

Au total 18 études ont été analysées. Les données confirment que la transmission du SARS-CoV-2 à plus de 2 m est possible et peut survenir dans plusieurs lieux comme les restaurants, les lieux de travail, les transports en commun ou les concerts, voire les hôtels utilisés pour les mises en quarantaine.

Le chant et les courants d’air

Pour que la transmission ait lieu, il semble que certaines circonstances doivent être réunies, qui favorisent la transmission. L’insuffisance d’aération et les activités générant des émissions d’aérosols, comme chanter ou parler à voix forte, semblent favoriser la transmission à distance en augmentant la concentration du virus dans l’espace confiné. D’autres facteurs comme les courant d’air directionnels (liés à une ventilation défectueuse) agiraient plutôt en permettant au virus de voyager dans l’air dans une certaine direction, favorisant l’infection de personnes situées en aval d’un cas initial. Dans les études analysées, le cas initial était le plus souvent pré-symptomatique ou asymptomatique au moment de la transmission, ce qui confirme le rôle joué par ces porteurs asymptomatiques dans la diffusion du virus.

Aucun cas de transmission n’a été relevé lorsque les participants portaient des masques. Notons aussi que la majorité des études ont été réalisées à un moment où l’immunité de la population était encore faible.

Cette analyse confirme la nécessité d’assurer une bonne ventilation des espaces clos, particulièrement ceux dans lesquels est menée une activité favorisant la transmission des particules virales, notamment le chant.


Dr Roseline Péluchon

Références
Duval D et coll. : Long distance airborne transmission of SARS-CoV-2: rapid systematic review.
BMJ 2022;377:e068743. doi.org/10.1136/bmj-2021-068743

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article