Les semaines précédentes

In photo veritas

Le 9 septembre se tient la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale. Si Santé publique France lance une vaste campagne tout en retenue, dans la tradition de la prévention à la française, aux Etats-Unis les associations adeptes de campagne choc invitent à poster sur les réseaux sociaux des photographies d’enfant atteint par ce syndrome pour alerter le public.

Devoir de rentrée

Si des efforts importants ont été réalisés pour améliorer l’inclusion scolaire des élèves atteints de handicap, de nombreux enfants demeurent sans solution pérenne ou rencontrent des difficultés quotidiennes. L’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (UNAPEI) appelle les familles à témoigner pour évoquer les bons points et les leçons à répéter.

Antidote

Ce 31 août est organisée la journée mondiale de prévention des overdoses. Aux Etats-Unis où cet enjeu de santé publique est majeur en raison notamment d’un mésusage fréquent des opiacés médicalement prescrits, les messages de sensibilisation se concentrent notamment sur la naloxone, qui, contrairement à la France, est outre-Atlantique librement accessible sans ordonnance dans de nombreux états.

Jouer collectif

S’émancipant des organisations syndicales, le collectif inter-Urgences est à l’origine d’un important mouvement de grève. Si le groupe a réussi à maintenir intacte la mobilisation en dépit de l’été, la rentrée sera une étape cruciale alors que dans certaines unités, des accords locaux permettent de désamorcer la crise. Rappeler que l’enjeu ne concerne pas uniquement les personnels mais au-delà la qualité des soins est sans doute un point décisif pour l’efficacité du mouvement.

Clown de garde !

L’association le Rire médecin qui depuis 1991 forme des clowns afin qu’ils se rendent dans les hôpitaux pédiatriques au chevet des enfants malades rappelle que cette activité se poursuit pendant tous les étés, période parfois plus difficile encore pour les petits patients et leurs familles.

Pour éviter le point final

Alors que l’été doit nous rappeler les règles de prévention essentielles face aux méfaits du soleil, la Ligue contre le cancer sensibilise également à l’importance du dépistage du mélanome, à travers une campagne qui raconte comment un grain de beauté ignoré peut suspendre le cours d’une vie. Aujourd’hui, 80 000 nouveaux mélanomes sont diagnostiqués chaque année.

Un conseil qui assure !

L’assureur santé allemand Barmer-Krankenkasse a suscité un vif engouement sur internet en proposant un conseil santé assez atypique : « la masturbation aide à s’endormir » ! Le message a suscité de très nombreux commentaires souvent amusés… mais la compagnie a pris garde de préciser qu’elle ne comptait cependant pas proposer la prise en charge des jouets sexuels !

Tous à risque, Tour à risque !

Alors que la France se prépare à une nouvelle semaine de canicule, le ministre de la Santé, Agnès Buzyn rappelle, sur les ondes de France Info « que les canicules touchent tout le monde ». Elle met ainsi en garde « les personnes qui ne sont pas vulnérables » a priori et donc moins vigilantes. En plein tour de France, elle s’inquiète notamment pour ceux « qui font du vélo à midi ».

Stopper le nuage aux frontières

Depuis la semaine dernière, la HAS recommande le test HPV en première intention pour le dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes de plus de 30 ans. En dehors des considérations de santé publique, l’agence avait sans doute à cœur d’éloigner le nuage du scandale sanitaire qui a frappé l’Irlande, qui, comme la France, préconisait le frottis en dépistage primaire malgré sa sensibilité moindre. Pour en savoir plus :

Petit écran, courte vue ?

Faisant fi des débats qui animent scientifiques, psychiatres et pédiatres sur les conséquences d’un usage précoce des écrans, nos voisins Wallons lancent une grande campagne qui incite à écarter les enfants de moins de trois ans de la télévision, de l’ordinateur et des smartphones.

Partir en campagne !

Le Gers qui connaît des problèmes de "désertification" médicale a développé un programme d’actions destiné à séduire de jeunes praticiens. Parmi elles, une conférence se tiendra au mois d’août dont l’objectif est d’évoquer la nouvelle façon d’exercer la médecine à la campagne.

Le thermomètre fait le show

La France devrait connaître cette semaine une importante vague de chaleur qui a déjà provoqué un coup de chaud au sein du gouvernement ! Qu’on se rassure cependant, les températures de cette campagne de sensibilisation américaine non dénuée d’humour sont en degré Fahrenheit !

Prévention universelle

Si le franchissement de la frontière ougandaise de l’épidémie d’Ebola qui sévit en République démocratique du Congo depuis dix mois lui a donné une nouvelle visibilité, la prévention et la lutte doivent continuer à s’affranchir de nombreux obstacles. Ainsi alors qu’à l’international en dépit de nombreux appels, une certaine indifférence persiste, sur le terrain, les messages de prévention ont longtemps été uniquement en français ignorant le swahili (parlé à l’est) et le lingala (parlé à l’ouest).

Tout conte fée

Alors qu’il y a quelques années le Planning familial avait utilisé les célèbres princesses Disney pour évoquer le caractère universel de la défense de l’Interruption volontaire de grossesse, son rêve de voir ces héroïnes s’impliquer dans ce combat est devenu réalité. Disney fait en effet partie des entreprises ayant considéré que les nouvelles dispositions adoptées par la Géorgie très hostiles à l’avortement pourraient la conduire à tourner ses films dans un autre État, en dépit, tout compte fait, des importants avantages financiers offerts par la région.

Exploitation des enfants : encore du travail

La journée mondiale contre le travail des enfants ce 12 juin sera l’occasion de mesurer les progrès accomplis en 100 ans de combat de l’Observatoire international du travail contre l’exploitation des enfants et alors que la Convention sur les pires formes de travail des enfants initiée il y a vingt ans est proche de la ratification universelle. Mais alors que les objectifs de développement durable de l’ONU visent l’éradication du travail des enfants en 2025, la tâche est encore immense : 19,6 % des enfants vivant en Afrique travaillent, 7,4 % de ceux résidant en Asie et 5,3 % sur le continent américain.

Toutes les images de la semaine