La crise du Lévothyrox vue de l’hémicycle. Interview vidéo du Dr Door, rapporteur de la mission parlementaire

Paris, le samedi 18 novembre 2017 - La « crise » du nouveau Lévothyrox agite le milieu médical et des associations de patients depuis le début de l’été. De l’effet nocebo à la toxicité des nouveaux excipients, de problème de fabrication à l’emballement médiatique…De nombreuses hypothèses ont été émises pour expliquer la recrudescence d’effets secondaires déclarés chez les patients recevant ce traitement.

Face à l’ampleur de la polémique, l’Assemblée nationale a diligenté une mission flash, dont elle a confié la direction à Jean-Pierre Door, député Les républicains du Loiret et cardiologue de formation. Il a, à ce titre, auditionné experts mais aussi patients pour tenter de démêler le vrai du faux dans cette ténébreuse affaire. Il revient, ici, pour nos lecteurs sur ses conclusions.

Frédéric Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Levothyrox, generique du levothytrox !

    Le 18 novembre 2017

    Le changement de formule du Léevothyrox a été une erreur bien coûteuse pour notre système de santé: consultations d’endocrinologie à répétition et nombreux dosages hormonaux inutiles et même des arrêts de travail. Qui a estimé ce surcoût ?

    Les patients qui supportent mal cette nouvelle formule ne sont pas des mythomanes: chacun avait son point de réglage et le profil d'absorption différent l'a déréglé. On savait déjà que les génériques du Lévothyrox avaient causé des problèmes reconnus par l'Ansm qui avait publié des mises en garde (retrait de fait de certains génériques) , alors pourquoi avoir introduit ce nouveau Lévothyrox qui n'est qu'un générique de l'ancien. On ne change pas un médicament qui ne pose aucun problème même s'il est ancien: il ne date pas de 1930 !
    La seule solution raisonnable : Revenir à l'ancienne formule !

    Dr Jean Lumbroso

Réagir à cet article