Homéopathie et autres médecines complémentaires : loin d'être vues comme des fakemed

Alors que pour la première fois avec une telle ampleur des médecins ont dénoncé l’année dernière le maintien du remboursement de l’homéopathie en dépit de son absence d’efficacité propre démontrée (hors placebo) et d’une manière générale la tolérance dont bénéficient aujourd’hui au sein du corps médical les médecines alternatives complémentaires (MAC), l’homéopathie et les autres MAC jouissent d’une forte adhésion non seulement des patients mais également, dans une moindre mesure, des soignants. Tels sont les enseignements importants d’un sondage réalisé par Odoxa pour Orange, l’Asip Santé, Sciences Po, le Figaro Santé et France Inter.

Voir : http://www.odoxa.fr/sondage/homeopathie-autres-medecines-alternatives-complementaires-patients-medecins-a-front-renverse/

Copyright

Réagir

Vos réactions (20)

  • Une étude extrêmement contestable

    Le 07 février 2019

    Les conclusions de quatre méta-analyses effectuées sur l’ensemble des études randomisées en double aveugle effectuées en homéopathie étaient positives. (BMJ 1991, Lancet 1997, J Alter Complement Med, 1998, Eur J Clin Pharmacol).

    Les académies de médecine européennes ont choisi de se référer à un rapport australien parvenant à des conclusions négatives sur les preuves de l'homéopathie. Or cette étude est extrêmement contestable :

    -Elle a été réalisée à deux reprises, la première, plus favorable à l’homéopathie, n’a jamais été publiée.
    -Elle écarte de l’analyse toutes celles comptant moins de 150 participants, sans la moindre raison scientifique sur des critères choisis à posteriori pour discréditer l’homéopathie, ce qui la disqualifie sans équivoque.
    -Le Pr Peter Brooks, président du comité du NHMRC a omis de déclarer qu’il était membre du groupe de pression anti-homéopathie (Friends of Science in Medicine).
    Enfin, ce travail n’a associé aucun expert en homéopathie à son comité.
    -Une procédure judiciaire est en cours pour exiger la publication de la première version.
    Finalement, les fake-news proviennent des adversaires de l'homéopathie.
    Elles entrent tellement en résonance avec leurs préjugés qu'elles en deviennent crédibles: biais cognitif.

    Dr Jean-Jacques Perret

  • Sonde à demeuré ?

    Le 08 février 2019

    La médecine par sondage c'est nouveau chez les homéopathes ? A quand l'imposition des mains ?

    Dr Bernard Rougier

  • Expert en homéopathie ?

    Le 08 février 2019

    D'après le Dr J.J.Perret, il existe des experts en homéopathie. Dans quel service universitaire sont-ils formés et quel est la durée de ce cursus ?

    Quand on fait une étude sur les blessés de la route, doit-on faire venir un blessé comme expert ?

    Dr Guy Roche, ancien interniste

Voir toutes les réactions (20)

Réagir à cet article