Doit-on tamiser la Tamise ?

Londres, le samedi 16 février 2019 - En juin dernier, un rapport  européen signalait que les Britanniques étaient les plus gros consommateurs de cocaïne en Europe.

Des chercheurs du King’s College ont fait savoir dans la presse britannique que ce triste record avait désormais des répercussions sur l’un des symboles de Londres, la Tamise.

Ainsi une équipe de la prestigieuse institution britannique a observé  que certains poissons qui peuplent le fleuve sont désormais intoxiqués par la cocaïne.

En particulier les anguilles, chez qui cette substance provoquerait des changements de comportements.  Elles seraient rendues «  hyperactives ». « Les drogues qui affectent les humains affectent tout autant la faune », explique au quotidien anglais, The Independent, James Robson, conservateur de SEA LIFE London, l’aquarium de la capitale britannique. Les chercheurs du King’s College ajoutent que la cocaïne rend la migration des anguilles « erratiques », mettant ainsi en danger l’espèce.

Il serait temps de tamiser la Tamise…

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Il faut sauver l’anguille

    Le 16 février 2019

    On aimerait qu’on nous explique pourquoi les Britanniques sont les plus gros consommateurs de cocaïne en Europe, je suppose que ce n’est pas l’effet du Brexit, encore trop récent et encore dans les limbes d’ailleurs, à moins que les partisans du Remain trompent leur déception en sniffant plus que de raison. Rien de tel paraît-il, je parle en profane, pour trouver la vie belle et sans entraves stimulante dans tous les sens...Mais je suppose qu’il y a d’autres facteurs sociologiques, psychosociaux, peut-être liés au Rule Britannia ou à la possibilité d’une île dont on aimerait connaître la genèse
    en attendant, comme on a sauvé le soldat Ryan. Il faut sauver l’anguille.

    Balusdoc

Réagir à cet article