Maître corbeau tenait en son bec un burger

New-York, le samedi 14 septembre 2019 – Partant du constat selon lequel les corbeaux des villes bénéficient d'une espérance de vie plus courte que ceux des champs, une équipe de biologistes du Hamilton College de New-York, par l’odeur de publication alléchée, s’est livrée à une petite expérience.

Elle suspectait le rôle néfaste de la nourriture que ces volatiles ingèrent en milieu urbain et son impact sur le LDL cholestérol.

Aussi, ils ont comparé ces taux chez des corbeaux des campagnes selon que leur alimentation était supplémentée ou non en « fast-foods riches en cholestérol » (en l’espèce des cheeseburgers de chez McDonald).

Contre toute attente, si le LDL cholestérol des volatiles nourrit aux burgers a bien augmenté de façon significative, ces taux plus élevés n’ont « aucun effet sur la survie » notent les auteurs,  mieux ils sont associés à un meilleur état général.

Les chercheurs concluent que les différences d’espérance de vie entre corbeaux des villes et corbeaux des champs se trouvent ailleurs que chez McDonalds.

Cette leçon vaut bien un burger, sans doute.

F.H.

Référence
Townsend AK et coll : Urbanization and elevated cholesterol in American Crows. The Condor: Ornithological Applications 2019, 121 (aout) (https://doi.org/10.1093/condor/duz040)

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article