Un robot qui sait se faire entendre

Brest, le samedi 11 juillet 2020 - Il et le fruit de travaux de recherche français. Robotol a été entièrement conçu par l’équipe INSERM du professeur Olivier Sterkers (UMR-S 1159 « réhabilitation chirurgicale mini-invasive et robotisée de l'audition ») en collaboration avec le service ORL de la Pitié-Salpêtrière. En août 2019, il se fait remarquer quand il est utilisé par l’équipe parisienne pour réaliser une des premières implantations mondiales robot-assistée d’une prothèse auditive électronique. Depuis, Robotol est employé à des fins de démonstration au sein de l’hôpital parisien, ainsi que pour des travaux de recherche à Montpellier. Cependant, c’est au CHU de Brest, qui vient d’en faire l’acquisition, qu’il devrait débuter une carrière clinique de routine en France ; alors qu’il est également implanté à Liège et à Shanghai.

Des traumatismes évités

Robotol est constitué d’un bras articulé (comptant six degrés de libertés) et peut être utilisé seul ou en complément d’un microscope opératoire. Son principal atout est de permettre une chirurgie en passant par le conduit auditif externe, ce qui permet de limiter les douleurs et les suites. La libération des deux mains du chirurgien rendue possible par l’utilisation de l’outil comme « porte optique » permet également de restreindre le risque de blessure du conduit auditif externe lié à la manipulation de l’otoendoscope.  « Il ouvre la possibilité de faire sous optique les mêmes interventions que sous microscope, avec des voies d’abord chirurgicales plus limitées. Cela permet de développer une chirurgie sans cicatrice, indolore pour le patient, avec des suites encore plus simples qu’actuellement » résume le Pr Rémi Marianowski, chef du service ORL du CHRU de Brest dans Ouest France. Le partenariat entre cette unité et le Laboratoire de traitement de l’information médicale (UMR 1101) de l’Université de Bretagne doit conduire au développement de nouvelles solutions d’assistance chirurgicale.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article