Etat actuel de l’embolie pulmonaire aux Etats-Unis

Peu de données actualisées sont disponibles, aux Etats-Unis, concernant le taux d’hospitalisations et le devenir des patients présentant une embolie pulmonaire. Sedhom et coll. ont voulu analyser la tendance des hospitalisations, de la mortalité hospitalière et des différentes prises en charge thérapeutiques des embolies pulmonaires (EP) aiguës.

Pour ce faire, ils ont recueilli les informations d’une base nationale de données (Nationwide Readmissions Database) dans laquelle avaient été inclus tous les patients hospitalisés pour embolie pulmonaire aiguë entre 2016 et 2019.

Une certaine amélioration pronostic

L’analyse a finalement porté sur 1 427 491 patients hospitalisés pour EP aiguë ;  34 446 d’entre eux, soit 2,4 %, avaient une embolie à haut risque (selon les critères de l’International Classification of Diseases, Tenth Revision, Clinical Modification codes).

Globalement, la mortalité hospitalière était de 6,5 %, et ce taux est demeuré stable tout au long de la période de l’étude. Toutefois, la mortalité hospitalière des EP à haut risque a diminué significativement passant de 48,1 % lors du premier trimestre de 2016, à 38,9 % lors du dernier trimestre de 2019 (p pour la tendance <0,001).

Le taux de réhospitalisations urgentes dans les 30 premiers jours était globalement de 15,2 % ; il était plus élevé (19,1 %) dans le groupe des embolies à haut risque.

Si on considère l’ensemble des hospitalisations pour EP, une procédure guidée par cathéter a été utilisée plus souvent (2,5 %) que la thrombolyse systémique (2,1 %). Cependant, dans le groupe des EP à haut risque la thrombolyse systémique a été utilisée plus souvent que la procédure guidée par cathéter (11,3 % vs 6,6 %).

En conclusion, cette étude montre qu’aux Etats-Unis, entre 2016 et 2019, la mortalité hospitalière des embolies pulmonaires à haut risque a significativement diminué. Dans ce groupe, la thrombolyse systémique a été plus fréquemment utilisée pour rétablir la perfusion pulmonaire alors qu’une procédure guidée par cathéter était plus souvent effectuée dans l’ensemble de la cohorte étudiée.

Chez les patients ayant une embolie pulmonaire à haut risque, les taux de mortalité hospitalière et de réhospitalisations  urgentes restent significativement élevés.

Dr Robert Haïat

Référence
Sedhom R, Megaly M, Elbadawi A, et al. Contemporary National Trends and Outcomes of Pulmonary Embolism in the United States. Am J Cardiol. 2022 Aug 1;176:132-138. doi: 10.1016/j.amjcard.2022.03.060. Epub 2022 May 28. PMID: 35637010.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article