Légère augmentation du tabagisme quotidien en France en 2020 : mais sans lien avec la crise sanitaire ?

Paris, le mercredi 26 mai 2021 – Après une baisse inédite entre 2014 et 2019, l’année 2020 est marquée en France par une légère augmentation du tabagisme quotidien, selon les dernières données issues du baromètre santé* publiées par le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH), à la veille de la journée mondiale sans tabac ce 31 mai.

Ainsi, en 2020, 25,5 % des 18-75 ans déclarent fumer quotidiennement contre 24 % en 2019.

Figure 1 : prévalence du tabagisme quotidien selon le sexe parmi les 18-75 ans, France, évolution 2000-2020


Cette hausse est particulièrement marquée chez ceux dont les revenus sont les moins élevés (33,3 % de fumeurs parmi ceux dont les ressources sont les plus élevées vs 29,8 % dans le reste de la population), installant encore davantage la cigarette comme un marqueur social.

Figure 2 : prévalence du tabagisme quotidien selon le niveau de revenu

La crise sanitaire hors de cause ?

Cependant, cette hausse pourrait être plus certainement le reflet d’une tendance de fond, plus qu’une conséquence de la crise sanitaire. Ainsi, « cette augmentation est essentiellement due à une hausse entre 2019 et début 2020, avant le premier confinement, une stabilisation étant notée en post-confinement » rapportent les épidémiologistes. 

Parallèlement, on observe de façon corollaire que « la vente des produits de sevrage tabagique a également connu un ralentissement durant les semaines 12 à 22 du confinement » rapportent d’autres travaux publiés dans le même numéro du BEH.

Xavier Bataille

Références
*Enquête téléphonique sur échantillon aléatoire auprès de la population adulte résidant en France métropolitaine, menée entre janvier et mars, puis entre juin et juillet 2020, auprès d’un échantillon total de 14 873 individus.
Pasquereau A et coll. : Consommation de tabac parmi les adultes en 2020 : résultats du Baromètre de Santé publique France. Bull Epidémiol Hebd. 2021;(8):132-9.
Douchet MA. : Réflexion sur les achats hors réseau à partir de l’observation du marché du tabac et des substituts nicotiniques durant le 1er confinement en France. Bull Epidémiol Hebd. 2021;(8):140-7

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article