La télémédecine est transgénérationnelle !

Paris, le jeudi 9 septembre 2021 – Réservée aux médecins et aux patients les plus jeunes ? Destinée à demeurer un épiphénomène dans le quotidien des praticiens ? Telle était l’image que beaucoup avaient encore de la télémédecine au tout début de l’année 2020. L’épidémie de Covid et les confinements qu’elle a entraînés ont totalement bouleversé cette perception. Une enquête réalisée par Medaviz, acteur majeur de la télémédecine, auprès de ses 9 000 médecins partenaires (exerçant en ville comme à l’hôpital), confirme que désormais la téléconsultation s’est inscrite dans la routine des praticiens et qu’elle est transgénérationnelle.

Téléconsultation nocturne

Majoritairement des médecins généralistes (60 %), les utilisateurs de la solution Medaviz sont également anesthésistes (10 %), psychologues et psychiatres (5 %) ou dermatologues (5 %). Pour l’ensemble de ces praticiens, l’expérimentation de la téléconsultation est loin d’être demeurée un phénomène isolé. Ainsi, 63 % des médecins suivent plus de 10 patients en téléconsultation et un tiers des médecins suivent plus de 50 patients. Cependant, il est certain que la télémédecine demeure réservée aux actes courts (avec des téléconsultations dont la durée est d’une dizaine de minutes en moyenne). Elle semble également plébiscitée pour sa souplesse horaire : les participants à l’enquête évoquent ainsi des téléconsultations réalisées entre 7h et 23h. Enfin, l’étude signale que « la pyramide des âges des médecins révèle un usage équilibré entre les générations ». Les hommes se montreraient par ailleurs plus enclins à user de cet outil que les femmes.

Patient nonagénaire

Et du côté des patients ? Bien sûr, la majorité des personnes ayant déjà eu recours à la téléconsultation sont âgés entre 20 et 65 ans. Néanmoins, les promoteurs de l’étude relèvent : « cet acte médical concerne désormais toutes les générations. Le patient le plus âgé de Medaviz a 97 ans ». On relève encore que chez les patients, la télémédecine n’a pas vocation à devenir leur principal mode de téléconsultation : en 2020, trois quarts de ceux « ayant utilisé la plateforme Medaviz ont eu recours à une seule téléconsultation ». Pour autant « la majorité (91 %) se dit satisfaite du rendez-vous en téléconsultation organisé par son médecin ». D’une manière générale, une analyse établie sur la base des 400 000 téléconsultations réalisées en 2020 par Medaviz signale que la téléconsultation semble pertinente dans 10 % des situations de suivi des patients.

Aurélie Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.