La préparation du colon, étape-clé de la coloscopie

La  préparation du colon avant une endoscopie est une étape cruciale de l’examen. Elle ne fait pourtant pas l’objet d’un consensus international. Deux types de produits sont utilisés généralement seuls, alors que leur mode d’action différent (effet osmotique ou effet laxatif) permet de concevoir une utilisation combinée.

Si elle n’est pas retenue par les principaux guidelines, cette association semble comporter pourtant quelques avantages, selon les conclusions d’une étude rétrospective réalisée d’après 10 839 coloscopies (1). Les patients avaient reçu soit 2 sachets de PEG (2 %), soit 4 sachets de PEG (7 %), soit une association de 2 sachets de PEG et 1 sachet de Picolax (picosulfate de sodium 10 mg, oxyde de magnésium léger 3,5 g et acide citrique anhydre 12,0 g) (73 %), soit 1 sachet de Citraflet (différant du Picolax par la concentration d’acide citrique anhydre, de 10,97 g) (7 %), soit du phosphate de sodium (0,6 %), ou enfin, 2 sachets de Picolax (9 %). Les patients ayant pris l’association de 2 sachets de PEG et 1 de Picolax sont les mieux préparés, avec une tolérance acceptable. Il semble toutefois que ce protocole soit insuffisant pour les plus de 75 ans, pour lesquels le taux de préparations imparfaites atteint 25 %.

Un autre sujet de débat est la synchronisation de la préparation par rapport à l’examen. Vaut-il mieux une administration en une fois la veille, ou en deux fois, la veille et le jour de la procédure ?  Une enquête réalisée sur 1 785 coloscopies (2) retrouve une meilleure qualité de la préparation quand elle est fractionnée pour des patients dont la coloscopie est programmée l’après midi, plutôt que réalisée en une fois la veille d’une coloscopie programmée le matin (odds ratio = 1,3 ; p = 0,04).

Des détails d’importance qui mériteraient une évaluation prospective. Il n’est en effet pas rare qu’une préparation suboptimale ou mauvaise compromette la réalisation de la coloscopie.

Dr Roseline Péluchon

Références
(1)Thoufeeq M et al. : Are combination bowel cleansing agents better than single agent ones ?
(2)Venning Bryant R et al. : Split vs same day preparation on colonoscopy outcome in a large single centre in Australia
19th united European Gastroenterology Week (Stockholm) : 22 – 26 octobre 2011.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article