Pour améliorer l’érection… mangez des pistaches !

Il fut un temps où les amandes, cacahuètes et autres oléagineux,  trop salés, trop gras et forts en calories (100 g = 600 calories), étaient considérés comme des calories vides « junk food » à éviter dans un régime sain. Les choses ont bien changé depuis et la FDA (Food and Drug Administration) aux USA les considère maintenant comme des aliments « de qualité ». En effet ils sont riches en protéines, fibres, graisses mono et poly-insaturées, vitamines et antioxydants. Plusieurs études ont montré que consommés modérément, ils ont un effet hypocholestérolémiant et protecteur vis-à-vis des maladies cardiovasculaires.

Et si de plus ils amélioraient l’érection !

Une équipe turque s’est penchée sur cet aspect et a examiné les effets de la consommation de pistaches d’Alep sur  le score de l’index International de la fonction érectile (IIEF-15), les paramètres du Doppler pénien couleur (DPC) et le taux des lipides dans le sérum des malades consultant pour une dysfonction érectile (DE).

Au total 17 hommes mariés avec DE depuis plus de 12 mois ont été inclus dans cette étude prospective.

Les patients ont consommé 100 g par jour de pistaches pendant 3 semaines. Ils ont été évalués avant et après ce régime par IIEF-15, DPC, et bilan lipidique complet.

Le score IIEF-15 a augmenté de 36 ± 7,5 avant le régime à 54,2 ± 4,9 après (p=0,001). La vitesse systolique maximale pénienne mesurée au Doppler est passée de 35,5 ± 15,2 à 43,3 ± 12,4 cm/s, (p=0.,018). Les taux de cholestérol total et de LDLc ont diminué significativement (p<0,008) avec une augmentation du HDLc (p= 0,001).

Les auteurs concluent que la consommation de pistaches améliore l’érection et les paramètres du doppler pénien.

Evidemment cette étude ne porte que sur peu de malades et il n’y a pas de groupe contrôle (l’effet placebo dans les études sur la DE est voisin de 30 %). De plus, et c’est à la mode de le dénoncer, les auteurs ont un grave conflit d’intérêt ! En effet la Turquie est le principal exportateur de pistaches, les auteurs ayant pu être influencés par leur zèle patriotique pour pousser à « consommer turc ».

Ceci dit on ne risque pas grand chose à essayer... à dose modérée bien sûr.

Dr Rodi Courie

Référence
Aldemir M et coll. : Pistachio Diet Improves Erectile Function Parameters and Serum Lipid Profiles in Patients with Erectile Dysfunction. Int J Impot Res,. 2011; 23: 32-38.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (2)

  • Rester sérieux

    Le 10 janvier 2012

    Comment peut-on encore, de nos jours, fonder et publier une étude (de si peu de cas) sur les effets possibles des pistaches sur les dysfonctions érectiles (que l'on peut déjà non sans difficultés tenter de visualiser par des enregistrements des érections nocturnes), en se basant, (y compris dans les dysfonctions de couples les plus nombreuses), sur les réponses totalement subjectives du seul mari au score de l’index International de la fonction érectile (IIEF-15), et sur les seuls paramètres du Doppler pénien couleur (DPC) qui changent, chacun le sait, du tout au tout en quelques instants ?

    Dr Jean Doremieux

  • La réponse de la rédaction

    Le 10 janvier 2012

    Le côté léger de la méthodologie de cette étude ne nous avait pas échappé, comme cela était souligné d'ailleurs dans la conclusion. Mais ne soyons pas trop rigide !

Réagir à cet article